Coacting

L’animation de groupes de Codéveloppement professionnel

Apprendre ensemble autrement, ces trois mots résument cette démarche importée du Québec où elle est à l’œuvre depuis une dizaine d’années.

Sur la base du volontariat, un groupe de 6 à 8 managers ou cadres dirigeants se réunit régulièrement. Chaque séance permet à l’un des membres de s’appuyer sur la richesse et la diversité des pratiques professionnelles de ses pairs pour exposer un problème et explorer des solutions, présenter un projet et en débattre ou partager une préoccupation afin d’en éclaircir les points sensibles.

Quelques exemples de sujets pouvant être abordés :

  • Comment m’y prendre pour accompagner la mise en œuvre d’un nouveau process ?
  • Comment mieux communiquer avec mon nouveau N+1 ?
  • Comment faire adhérer à une décision qui ne fait pas consensus ?
  • Comment défendre une initiative ou une directive à laquelle je ne crois pas ?
  • Comment gérer les membres de mon équipe en respectant leur diversité ?
  • Comment réussir ma prise de poste ?
  • Comment résoudre le conflit qui s’installe avec un tiers ?

NOTRE DÉMARCHE​

Depuis de nombreuses années, nous mettons en place chez nos clients des groupes de développement professionnels. Ils reconnaissent à cette démarche les principales qualités suivantes :

  • concrète : loin des grands principes, ce travail personnalisé se fait en groupe et bénéficie du soutien de chacun des participants dans la durée. Chaque manager y trouve des réponses à des préoccupations concrètes. Les propositions retenues sont ensuite expérimentées.
  • confrontante : elle met chacun face à ses croyances limitantes, ses habitudes de pensées et de comportements. Dans un contexte cadré et incitatif, le manager apprend à partager ses difficultés et à obtenir aide et soutien de ses pairs.
  • apprenante : l’apprentissage se fait par l’expérience et par la réflexion sur l’action. Dans son rôle récurrent de consultant, le manager développe une capacité à faire évoluer les membres de sa propre équipe. Il rôde son écoute, sa capacité d’analyse et de soutien, sa familiarisation à la complexité.
  • individuelle et systémique : elle permet un travail individualisé et un changement dans les comportements et l’appréhension des processus collectifs. Elle oriente les participants vers la coopération et le développement de la responsabilité et de l’autonomie.
  • conviviale : dans un cadre protégé, elle implique un groupe projet dans une activité visant à améliorer sa dynamique.
  • modélisante : elle valorise un management explicite avec des règles du jeu structurantes : confidentialité, confrontation, respect des engagements et des personnes.